En vidéo sur un site de rencontres libertines

Tout s’est déroulé pendant les vacances d’été. J’étais chez moi, seule, et je m’ennuyais.

Sortir ? Il faisait trop chaud… Je n’avais même pas envie de bouger.

Je suis restée chez moi et ai finalement allumé mon ordinateur. Je naviguais sur quelques sites, lorsque je suis tombée sur une annonce (je ne sais plus de quoi elle parlait, une simple publicité). J’ai cliqué dessus et une page à caractère sexuel est apparue ; la page d’un site de rencontre libertine. Je fus d’abord étonnée, mais après quelques instants, les photos et les petits gifs ornant la page ont commencé à m’exciter sérieusement. Je voulais en savoir plus. J’ai cliqué sur ‘M’inscrire’ et ai rempli le formulaire d’inscription en vitesse. Je décidais de mettre une photo de profil sensuelle et sexy de moi.

Rencontrer d’autres personnes n’était pas mon objectif : en premier lieu, je me suis dirigée vers les photos et vidéos prises par les membres du site. Certaines vidéos étaient vraiment excitantes et venaient d’un seul utilisateur : appelons-le Thomas.

Je pris la décision de contacter Thomas pour savoir si nous pouvions échanger un peu au sujet de ces vidéos. De là, nous avons entamé une discussion qui, au fil des heures, à commencer à devenir osée et à m’émoustiller.

Le soir-même j’étais chez lui, allongée dans son lit. Il me déshabilla et couvrit mon corps de baisers. Il me suçait les seins, me les malaxait, avant d’entamer des caresses plus sérieuses. Il écarta mes jambes, approcha sa tête de mon intimité, et appliqua doucement sa langue sur l’ensemble de celui-ci. La chaleur de sa langue m’envahit toute entière, je tremblais de plaisir.

J’en voulais plus. J’avais besoin de ce plaisir. Je le désirais ardemment.

Il fit entrer sa langue dans mes lèvres intimes, et y tourna et retourna celle-ci. J’étais aux anges. Il pointa du bout de sa langue mon point G, mon clito. Je ne pus retenir un cri. Il le lécha encore et encore sans s’arrêter. Brusquement, il me retourna et me pénétra aussi vite que fort. Je lui demandai alors pourquoi tant de précipitation.

Thomas me répondit :

- Je n’ai pas pu résister; ton petit cul faisait trop d’effet à ma queue.

Lorsqu’il la sortit de mon vagin, je la vis toute gonflée, les veines sortantes étaient violettes. Je saisis rapidement sa verge et l’approcha de ma bouche pour en aspirer et en sucer le bout. Il en trembla de plaisir. Je continuai à jouer avec ma langue autour de son gland ce qui lui fit un effet incroyable. Doucement, je pris entièrement son pénis en bouche et fis des mouvements de va-et-vient tout en caressant délicatement ses testicules.

Certes, Thomas était excité mais je sentis qu’il avait envie de plus. Lorsque je me mis à gémir, il ne put retenir sa jouissance. Là, il déversa son jus dans ma bouche que je dus avaler. Je le suçais plus vite et plus fort, gémissant toujours. Nous atteignîmes tous deux l’orgasme.

La vision et le son de sa jouissance aura eu raison de moi…

Il retira sa queue de ma bouche, et me demanda de me mettre à quatre pattes. Je m’exécutai, mettant en valeur mes fesses et ma chatte mouillée. Il n’attendit pas une seule seconde pour y fourrer sa queue une nouvelle fois. Il me pilonna encore et encore et me procura un deuxième orgasme plus puissant que le premier.

Nous finîmes notre échange ainsi.

Je retournais chez moi, encore toute heureuse de cette nuit. En me reconnectant sur le site, Thomas m’avais laissé un message :

 - C’est une des meilleures nuits que j’ai passée, là, avec toi !

Je lus le petit PS à la fin :

- Voudrais-tu bien refaire ceci devant une caméra ? Nous en rendrions jaloux bien plus d’un.

J’ai accepté sa proposition, et je prends toujours mon pied avec Thomas. Il faut dire qu’il sait y faire… Les vidéos ont été postées sur le fameux site libertin et elles font partie du top préféré des utilisateurs ;)

 

(Histoires recueillies sur Les Histoires érotiques de Nick)

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés